FAQ

Healing: Frequently Asked Questions

HOW LONG DOES A HEALING SESSION LAST?


A healing is 30 or 60 minutes long for an adult. Children and pets sessions can be shorter. A parent must stay with the child or pet during the healing for in-person sessions. For sessions in person or at a distance, we will chat in advance of the healing, where I will tell you what to expect and answer any questions. We can also chat after the session if you’d like further guidance.




WHAT CAN I EXPECT DURING AN ANGEL HEALING?


The angelic healing energy is very gentle. Everyone describes it as a very calming and relaxing experience. Some people feel a tingling or sensation at certain areas of their body, usually around one of the 7 main chakras. Many people feel a tightness release during the healing, often in the chest. Some people report seeing colours or energy movement. Others feel the presence of angels and spirit guides. The feelings during the session depend on the sensitivity of the client. No two people are the same and some people feel nothing at all but this doesn’t mean that the healing hasn’t been effective, you will feel what is right for you. The angels will ensure that you have the right and best experience for you. I’ve received the same type of feedback from clients who have experienced hands-on healing and also healing at a distance. You can read client testimonials here.




IS THERE ANYTHING I SHOULD DO TO PREPARE FOR A HEALING?


Whether you are coming to see me in person or having a distance healing, consider wearing something comfortable for the session. If you are receiving at a distance, consider having some relaxing or mediation type music to listen to during the healing. If you have something particular in mind you’d like to focus on with the healing you can let me know. And definitely let the angels know, set your intention to the healing working on the particular areas you’d like to be healed. The true healing comes from within yourself so setting your intention to healing makes a big difference.




HOW WILL I FEEL AFTER A HEALING?


Everyone is different so they have different reactions. Many people say they have a feeling of well-being and feel lighter in the days after the healing. Most people report feeling calmer, lighter, a more relaxed headspace, anxiety lifted, physical pain or issues reduced. Many people feel like a burden has been lifted and report a great nights sleep and a sense of wellbeing after. Because we are all different, you might not have those same feelings or may feel different emotions as part of the healing process. A few people report feeling sad or crying, and a purging of emotions for a day or two. And after that, feeling a weight being lifted. All of these reactions and feelings in the days after the healing are positive and are the mental, physical and emotional bodys ways of integrating the energy shift they have received.




HOW DOES ENERGY HEALING WORK?


Healing can not be forced upon anyone. I act as a channel between client and Source. It is up to the client’s energy system and body to accept the energies and allow healing to take place. A healer doesn’t do the healing, the healer just makes the connection and facilitates the healing for the client. Because our four bodies are all interconnected, an energy healing works on all levels – physical, emotional, mental and energetic. During an Angel healing, each chakra is cleared and its corresponding Light energy is infused to the chakra which removes blocks and rejuvenates it. The Divine Angels of Light each correspond to an individual chakra according to its colour (ie red, orange, yellow, green, blue indigo, violet and White Light for the soul chakra). These are the Angels who bring each of the 7 Rays of Light from Source to Earth. Those Angels provide the Light that cleanses each chakra during the healing. The angels also give energetic gifts to the client. The healing concludes with pyramids of energy being formed over each chakra which makes the healing energy last much longer than other energy healings. A Violet Flame healing uses the Violet Ray to transmute karma and dense energies from the client, again with me as a channel between the client and Source. On the physical level, the violet flame can help heal our bodies by removing the karma that makes us vulnerable to illness and disease. The Violet Flame not only cleanses you, it also helps accelerate or enhance your spiritual development. Natural Energy Healing is my personal blend of energy healing that works to remove blocks, past life energy, attachments and other clearings. It can be used on individuals and also on your home to clear out old energy and bring in new, and protective energy. Along with this, crystal and energetic grids can be made for houses and properties. All of these healings can be done in person or at a distance. Contact me to discuss your needs and which type of healing is best for you.




HOW DOES A DISTANCE HEALING WORK?


In order to understand a distance healing, let’s talk about our energy. Everything is made up of energy, the whole world, including ourselves. And a healing is cleansing and rejuvenating energy which can be accessed from anywhere. That’s why the healing doesn’t need to be done in person. The healer simply channels Source Energy to the client, wherever they may be. Angels aren’t limited to space and time like we are so they are able to work through me to the client directly even when we aren’t in the same physical space. A remote or distance healing treatment works in the same way that an in-person healing session works. We have a set appointment time. We can speak on the phone or text to begin the session where I can explain and answer any questions. Then the client relaxes in a comfortable position to receive the healing. Listening to relaxing music is helpful. Clients have reported similar experiences during a distance healing that they do at an in-person healing. You might feel sensations like tingling and feel deep sense of relaxation, calm and peace during the session. For a deeper sense of what the experience is like, read through client testimonials.




HOW IS ANGEL HEALING DIFFERENT TO REIKI?


Angel healing does not use symbols like a Reiki healing does. Rather, an Angel healing draws Light from Source to each chakra for cleansing and rejuvenation. The energies channeled are of a much higher (angelic and Source) frequency in an Angel healing than Reiki. Also, an Angel Healing opens and connects your Soul Chakra which helps you to release fears, and to focus on your soul path, and life purposes and brings calm and clarity. The Soul Chakra is not addressed in Reiki or other healings I have seen. An angel healing is a very calm, peaceful and loving experience. And aids in connecting you with your angels and Source.




HOW MANY SESSIONS WILL I NEED?


Some people only require one healing session and other people find they’d like additional sessions. It comes totally down to the individual and how s/he feels going forward. There is no set number of recommended sessions, everyone decides for themselves.




DO I NEED TO FOLLOW A CERTAIN RELIGION FOR AN ANGEL HEALING TO WORK?


Absolutely not. Angels don’t belong to any religion. Angel is simply the name we place on energy that comes from God / the Source. We all are blessed to have a Guardian Angel who is always there for us. This is true whether you ever acknowledge your Guardian Angel or not. Read up more on how to connect with your Guardian Angel. What’s most important for any type of healing is that the client believes it will help. And the client is open and ready to let go of the issues bothering them and are ready to make a shift. An energetic healing will support changes and growth along with positive thinking, healthy eating and healthy lifestyle choices.





Readings: Frequently Asked Questions

Thématiques

Tester - Alerter - Proteger


Casser les chaînes de transmission du virus et maîtriser l’évolution de l’épidémie en France La stratégie du triptyque Tester-Alerter–Protéger (T.A.P) doit continuer de s’appliquer.

  • je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact à risque. Ainsi, je permets aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires ;
  • je communique la liste des contacts à risque récents au sein de mon foyer à mon médecin traitant ;
  • Je prépare la liste de tous mes contacts à risque récents. Si mon test est positif, je serai contacté par téléphone par l’Assurance Maladie à qui je transmets cette liste. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus ;
  • je protège les autres en m’isolant pendant 7 jours, et en réalisant un test, si je suis une personne contact à risque.
Si je suis positif au virus, la durée d'isolement est de 10 jours et j'alerte mes contacts. Je peux également renseigner ma positivité dans l’application TousAntiCovid.

Le système de dépistage français figure parmi les plus performants en Europe : une offre de proximité avec plus de 12 000 points de test, des millions de tests gratuits et en accès libre réalisés chaque semaine et dont les résultats sont connus en moins de 24 heures (moins d’une demi-heure, dans le cas des tests antigéniques), une politique systématique de criblage qui permet de traquer les variants et leurs mutations.




Vaccination


Alors que plus de 25 millions de Français ont déjà reçu une dose de vaccin contre la Covid-19, la vaccination est étendue à tous les adultes sans condition depuis le 31 mai 2021.
À partir du 15 juin, elle sera ouverte aux adolescents de 12 à 18 ans. Si vous avez déjà été vacciné contre la Covid-19, vous pouvez récupérer une attestation certifiée sur le site de l'Assurance maladie : Récupérer mon attestation certifiée de vaccination contre la Covid-19




Isolement


L’isolement doit devenir le centre de notre stratégie contre le virus. Pour ne pas nous contaminer les uns les autres, il est essentiel de nous isoler dès que c’est nécessaire. Au moindre doute et dès les premiers symptômes, je m’isole et je fais un test :

  • Si mon test est positif, je reste isolé 10 jours et j’alerte mes contacts.
  • Si j’ai été en contact avec une personnes positive, je me fais tester et je m’isole immédiatement pendant 7 jours, même si mon test est négatif.
  • Si je suis cas contact d’un membre de même foyer, la durée de l’isolement est portée à 17 jours. La levée de l’isolement pourra avoir lieu au 17ème jour, en cas de test négatif réalisé 7 jours après guérison de la personne positive au sein du foyer (qui dure 10 jours).
La fin de l’isolement doit s’accompagner du port rigoureux du masque et du strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique, en évitant les personnes à risque et en favorisant dans la mesure du possible le télétravail.
Retrouvez toutes les informations sur l'isolement sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé




Couvre-feu


Depuis le 9 juin 2021, le couvre-feu est repoussé à 23h (au lieu de 21h).

Télécharger ici les attestations de déplacement
Remplissez ici votre attestation en ligne
Comment fonctionne le couvre-feu ? Sur l’ensemble du territoire métropolitain, les sorties et déplacements sont interdits pendant le couvre-feu, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive. Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations mais le télétravail reste fortement recommandé. Tous les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 23h00. Les établissements culturels ainsi que les bars et restaurants restent fermés.
Que faire si je suis obligé de me déplacer ? Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation
  • déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ; pour convocation judiciaire ou administrative
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • déplacements pour participer à des missions d'intérêt général ;
  • déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances




Application Tousanticovid


Je me protège, je protège les autres Face à l’accélération de l’épidémie, nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition. Casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est plus que jamais indispensable.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid, lancée par le Gouvernement le 22 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

En cela, TousAntiCovid complète l’arsenal des mesures barrières déjà existantes face à la COVID-19. Son usage s’avère particulièrement utile dans des lieux ou la concentration de personnes rend le respect de la distanciation sociale difficile à mettre en œuvre. Vous pouvez télécharger l’application sur l’ Apple Store et le Google Play ( lien de téléchargement en français ou english download link)




Protocole en entreprise





Outre-mer


L’obligation de justifier d’un motif impérieux est levée depuis le 19 mai 2021 entre la métropole et les îles de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Saint Barthélémy. Le 9 juin, elle le sera entre l’hexagone et la Guadeloupe, la Martinique, et Saint-Martin.
Déplacement à destination des Outre-mer Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test PCR dans les 72h avant embarquement est une obligation. C'est une protection indispensable pour empêcher la circulation des variants sur nos territoires.

  • Couvre-feu dans l’Hexagone : au regard des restrictions de déplacement liées au couvre-feu, les voyageurs qui se rendent à un aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter le billet d'avion et un document leur permettant de justifier ce déplacement.
  • Pour les vols en Outre-mer : au regard de la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux au départ et à l'arrivée dans les territoires. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes ou la Police aux frontières.
  • Pour les vols internationaux : Il y a des restrictions décidées localement par le représentant de l’État ou l’autorité compétente.




Pass sanitaire


Depuis le 9 juin 2021, pour assister à des événements réunissant plus de 1 000 personnes, est demandée l'une des trois preuves suivantes constituant le pass sanitaire :

  • vaccination (schéma complet) ;
  • test négatif de moins de 48h ;
  • test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.
À partir du 30 juin, ces mêmes garanties seront également demandées pour assister à des événements en intérieur regroupant plus de 1 000 personnes.

L'utilisation du pass sanitaire est aujourd'hui autorisée au plan juridique jusqu'au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire.




Loisirs/Vacances


Dans l’Hexagone, les déplacements sont libres bien que soumis à un couvre-feu de 23h à 6h. Pour voyager en dehors des frontières françaises, les conditions dépendent de la situation sanitaire du pays de destination. Conformément à la stratégie de réouverture française, afin de freiner l’épidémie sans enfermer, depuis le 9 juin 2021 :

  • l'ensemble du territoire métropolitain est soumis à un couvre-feu de 23h à 6h ;
  • reprise progressive de la pratique du sport ;
  • réouverture des cafés et restaurants en intérieur, des salles de sport et des piscines.
Par ailleurs, la vaccination sera possible sur les lieux de vacances des Français pendant l'été et les déplacements interrégionaux demeurent autorisés.




Déplacements à l'étranger


Pour rappel, sur le territoire national, les déplacements sont libres bien que soumis à un couvre-feu de 23h à 6h. Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

Dossier de presse - La stratégie de réouverture des frontières





Situations

Handicap



Toutes les informations sur les personnes en situation de handicap et la Covid-19 sont accessibles sur le site : handicap.gouv.fr.




Personnes vulnérables


Aider les personnes qui en ont besoin L’État est plus que jamais aux côtés des personnes qui en ont le plus besoin. Dès le début de cette crise, il a pris un ensemble de mesures pour apporter des réponses à tous les Français et en particulier aux plus fragiles : renforcement des dispositifs existants, création de nouvelles aides et solutions, mise en place d’un numéro national…

En cette période de forte reprise de l’épidémie, une attention particulière doit être portée aux personnes âgées : celles-ci sont appelées à se protéger particulièrement, sans se mettre à l’écart.

Ainsi, les visites en maison de retraite ou en EHPAD seront autorisées dans le strict respect des règles sanitaires.

Nous avons tous une responsabilité collective pour que nos proches, nos voisins, ne restent pas isolés, en se protégeant. En plus des gestes barrières, adoptons des gestes solidaires : prenons des nouvelles, passons des coups de fil.




Éducation


Les structures d’enseignement supérieur au public assis accueillent 50 % de l’effectif autorisé dans le cadre d'un protocole sanitaire strict. École pour tous Le retour en classe se fait selon un protocole sanitaire strict :

  • fermeture de la classe dès 1 cas de contamination,
  • renforcement des mesures barrières et du port du masque,
  • respect de 2m de distance à la cantine entre les groupes d’élèves,
  • aération renforcée des salles.

Collèges-lycées Le retour en classe pour les collégiens et les lycéens est autorisé :
  • en demi-jauge pour les lycéens avec alternance distanciel / présentiel ;
  • à effectif complet pour les collégiens.
Lire aussi : les mesures pour les écoles, collèges et lycées et continuité pédagogique Enseignement supérieur Les structures d’enseignement supérieur au public assis accueillent 50 % de l’effectif autorisé en respectant un protocole sanitaire strict.

S'agissant de la tenue des examens :
  • les épreuves sont maintenues pour le brevet et le baccalauréat. Pour les élèves de BTS et des Cours préparatoires aux grandes écoles (CPGE) en lycée, la reprise des cours se fait dans les mêmes conditions que les lycéens.
  • CPGE : les concours ont lieu en présentiel
  • session de rattrapage possible pour les élèves de BTS
  • les examens et partiels auront lieu en présentiel en mai et en juin ;
  • les concours sont maintenus sans changement.

Plusieurs services universitaires sont maintenus :
  • accueil sur rendez-vous des élèves dans les bibliothèques universitaires et centres de documentation et dans les salles équipées de matériel informatique ;
  • vente à emporter de repas fournis par le restaurant universitaire ;
  • accueil sur rendez-vous dans les services administratifs ;
  • accès aux services de médecine préventive et de promotion de la santé et services sociaux, aux activités sociales organisées par les associations étudiantes, aux laboratoires et unités de recherche pour les doctorants.

La politique de dépistage est par ailleurs renforcée.
Lire aussi : l'enseignement supérieur français mobilisé Vaccins Depuis le 17 avril 2021, tous les personnels de plus de 55 ans exerçant au contact des élèves en école, collège et lycée (enseignants, ARSH, ATSEM) bénéficieront de créneaux dédiés de vaccination, dans les centres de vaccination concernés par ce circuit rapide. Lire aussi : le point sur les vaccins Consulter aussi : les informations dans mon académie Le port du masque dans les écoles et les établissements scolaires Pour les adultes : encadrement, personnel administratif, enseignants, responsables légaux des élèves, le masque est obligatoire, quel que soit le niveau, y compris dans les espaces extérieurs de l’établissement (cour de récréation…).
Pour les élèves à partir de 6 ans (élémentaires, collégiens et lycéens) : port du masque obligatoire, y compris dans les espaces extérieurs de l’établissement.
Pour les élèves de moins de 6 ans (en écoles maternelles) : port du masque déconseillé, conformément aux recommandations de l’OMS. Cas particuliers
  • en internat : pas de masque pour dormir. Les lits sont espacés de plus d’1 mètre
  • en cas de pathologie particulière, et sur avis du médecin traitant, un élève peut être dispensé de port du masque
  • pour les familles les plus précaires : des masques ont été attribués par les services sociaux compétents. L’établissement peut également en fournir si un élève en situation de précarité n’en dispose pas.




Professionnels


La stratégie de réouverture du Gouvernement Commerces, marchés, hôtels et restaurants : protocoles de réouverture